Autres approches thérapeutiques

Image de Denys Nevozhai

Psychologie

positive

Au cours du dernier demi-siècle, la psychologie s’est surtout préoccupée d’un seul thème, la maladie mentale. Grace à cela nous connaissons 

aujourd’hui beaucoup de choses sur la façon dont ces troubles se développent et comment les soulager.

Même l’Analyse Transactionnelle n’a pas échappé à ce phénomène à son origine, en effet, Eric Berne, le père de l’Analyse Transactionnelle, était médecin psychiatre et psychanalyste de formation, même si il n’a jamais eu le titre de psychanalyste. Ces origines expliquent le modèle Bernien de prise en charge psychologique et thérapeutique qui était le sien. Modèle où la notion de ‘’guérison ‘’avait une place centrale.

Arch Wall with Curtain

Thérapie
des schémas

La thérapie des schémas fait partie des thérapies cognitivo-comportementale ( TCC) dite de la troisième vague.

La thérapie des schémas est intégrative, elle fait intervenir des aspects de la thérapie cognitivo-comportementale, de la psychodynamique, notamment les relations d’objet, de la théorie de l’attachement et de la gestalt-thérapie ainsi que l’analyse transactionnelle dans le travail sur les modes de schémas.

illus th exis.JPG

Thérapie

existentielle

La thérapie existentielle est principalement l’œuvre de Viktor Frankl (1905-1997), (professeur de neurologie et de psychiatrie à la faculté de médecine de l’université de Vienne) et développée ensuite par différents thérapeutes dont Irvin Yalom psychiatre, psychothérapeute et écrivain américain.

Ces auteurs partent d’un constat clinique : "de plus en plus de patients se plaignent d’un sentiment de vide et de non sens, qui peut selon ces auteurs être attribué à deux facteurs. Contrairement à l’animal, les instincts ne disent pas à l’être humain ce qu’il doit faire. Et contrairement aux époques plus reculées, les traditions ne lui indiquent plus ce qu’il devrait faire. Le plus souvent l’être humain ne sait même plus ce qu’il veut fondamentalement".

L’approche existentielle met l’accent sur les conflits psychiques qui surviennent lors de la confrontation de l’individu aux fondamentaux de l’existence, ainsi qu’aux peurs et aux motivations conscientes et inconscientes qu’ils engendrent. 

Bill-300x231-9572389.jpeg

Approche

corporelle relationnelle

Bill Cornell

Kinésithérapeute de formation, je me suis toujours intéressé au travail  corporel en psychothérapie. D’abord attiré par les travaux de Thérèse Bertherat après ma formation dans la technique Mézières, puis ensuite formé à la bioénergie d’Alexander Lowen. J’ai poursuivi ma formation en travaillant sur les bios scénarios développés par Vincent Lenardth qui est une synthèse du scénario en Analyse Transactionnelle et des cuirasses caractérielles Reichiennes. Depuis plusieurs années je travaille avec William Bill Cornell dans son approche corporelle-relationnelle.

L’approche corporelle-relationnelle intègre des sources différentes, parmi lesquelles figurent au premier plan l’Analyse Transactionnelle et en particulier le protocole de scénario, l’analyse caractérielle de Whilhem Reich et la psychanalyse (particulièrement Freud, Winnicott, Bion). L’approche corporelle-relationnelle vise à mettre la personne en relation avec lui-même et avec son corps et en même temps ramener le corps à la relation, c'est-à-dire ramener la personne en relation avec le thérapeute ou avec autrui. L’approche corporelle-relationnelle est empreinte de disponibilité émotionnelle, d’empathie, de patience, de bienveillance, et d’un grand respect pour la vulnérabilité de la personne.